Installer PHP 5

Dans notre série de billets sur l’installation d’un serveur Debian, après l’installation d’Apache 2 vient tout naturellement celle de PHP 5.

Installation

Tout comme pour Apache, au premier abords l’installation de PHP 5 est très simple, il suffit d’installer le paquet avec :

apt-get install php5

apt-get va installer en même temps quelques paquetages nécessaires au bon fonctionnement de PHP. Bon ok ça vous parait un peu light quand même ? Moi aussi, alors on va ajouter quelques trucs à PHP, c’est parti :

apt-get install php5-curl php5-gd php5-json php5-mcrypt php5-memcache php5-mhash php5-mysql php-pear php5-tidy php5-xmlrpc php5-xsl

Pour l’instant mon but final est d’installer une ferme de blogs du genre Dotclear, donc pas besoin de tout mais quelques modules indispensables quand même. De toute façon il est simple d’en ajouter plus tard si le besoin s’en fait sentir. Mais revenons à nos moutons.
Avant d’oublier, on va installer memcache et modifier sa configuration :

apt-get install memcached
nano /etc/memcached.conf

On va passer la mémoire à 256Mb (on baissera si jamais c’est trop.) et le nombre de connexions simultanées à 512 :
conf_memcached.png

Configuration

Maintenant il faut modifier un peu la configuration de PHP pour qu’il soit plus propre :

nano /etc/php5/apache2/php.ini

Je ne met pas de copie d’écran ici, le fichier est beaucoup trop long, mais voici quelques valeurs à trouver et à modifier, et ça ne fait pas de mal de parcourir ce fichier pour voir ce qu’il contient :

short_open_tag = Off
asp_tags = Off
safe_mode = Off
expose_php = Off
variables_order = “GPCS”
request_order = “GP”
register_globals = Off
magic_quotes_gpc = Off
magic_quotes_runtime = Off
file_uploads = On
upload_max_filesize = 8M
max_file_uploads = 10

Comme on est chez nous, on va monter un peu la taille de upload_max_filesize mais on va descendre le max_file_uploads (on est en HTTP pas FTP…) Et voila ça devrait être pas mal.
On enregistre et on relance apache :

/etc/init.d/apache2 reload

On va vérifier que PHP fonctionne en créant le fameux fichier phpinfo :

echo '<?php phpinfo(); ?>' > /var/www/scribox.org/phpinfo.php
  • TIPS : On gagne du temps en écrivant directement notre code dans le fichier avec la commande echo.

On va vérifier tout ça dans notre navigateur web :
phpinfo.png
Yeaah, un PHP tout neuf, tout fonctionnel. On parcours un peu la page pour voir ce qu’il y a d’installé, puis on efface le fichier, c’est mieux :

rm /var/www/scribox.org/phpinfo.php

Au suivant

Bon cette fois je crois qu’on est bon. On va pouvoir s’attaquer à la deuxième machine.

Sources

Atbildēt

Jūsu e-pasta adrese netiks publicēta. Obligātie lauki ir atzīmēti kā *